Aline Piboule

  • Récital de piano
Période(s) d'ouverture

Mardi 03 novembre 2020

à 14:15 et à 19:00

  • Renseignements :
    • Durée 1H30 (en scolaire : 1H)
  • Age :
    • à partir de 8 ans
  • Scolaire :
    • CE2
  • Accessibilité :
    • Personne à Mobilité Réduite
    • Malvoyant
Réserver en ligne
Avec

 
Aline Piboule, pianiste
Date(s) Horaire Séance Lieu Réservation
Mardi 03 novembre 2020 14:15 Scolaire Le Dôme Théâtre
Mardi 03 novembre 2020 19:00 Tout Public Le Dôme Théâtre Réserver

Les séances scolaires sont ouvertes au "Tout Public", sous réserve de place disponible ; contacter la billetterie.

Nouvel horaire pour le concert du soir adapté au couvre-feu
(19h au lieu de 20h initialement prévu)


Remarquée pour sa puissante énergie et son extrême sensibilité, Aline Piboule défend avec la même conviction tous les répertoires pianistiques, de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui.
Son récital réunit des compositeurs classiques (Liszt, Debussy…) et contemporains (Benoît Menut, Olivier Grief).
Aline Piboule a joué dans de prestigieuses salles en France et à l’étranger, telles que l’Opéra Comique, le Théâtre du Châtelet, le Queen Elizabeth Hall à Londres, le Centre Beethoven à Buenos Aires. Forte de nombreuses distinctions, elle remporte cinq prix au Concours International de piano d’Orléans en 2014, dont le Grand Prix SACEM.

Pianiste engagée, attachée à la transmission et au partage avec les futures générations, elle proposera de plus un concert en journée, à destination de la jeunesse, qui se construit sur des pièces (Bartok, Déodat de Séverac) ayant pour point commun d’inviter au voyage.


La Presse en parle ...

« Une sonate de guerre d’Olivier Greif par une renversante Aline Piboule. »
Jean-Dominique Burtin – Mag’centre, 12 mars 2014 / Salle de l’Institut, Orléans

« Aline Piboule nous impressionne par l’intelligence et la clarté dans son interprétation, notamment de la Sonate de guerre d’Olivier Greif… et exécute cette Sonate avec une telle implication et une telle force physique dans une expression poignante, qu’on ne peut pas être insensible à son talent. »
Victoria Okada – Resmusica, 23 juin 2014 / Lille piano(s) Festival
 
  • Aline Piboule, pianiste
  • Aline Piboule, pianiste
  • Aline Piboule, pianiste
Aline Piboule, pianisteAline Piboule, pianisteAline Piboule, pianiste