Guillaume Bailliart

GROUPE FANTOMAS
Guillaume Bailliart


Guillaume Bailliart étudie au Conservatoire d’Avignon puis suit le cursus du compagnonnage-théâtre à Lyon, dont il sort victorieux en 2002.
Il travaille ensuite comme interprète auprès de Michel Raskine, Gwénaël Morin et depuis 2011 Fanny de Chaillé.
En parallèle, il met en scène des écritures de plateau (Chronique 2 : les ours), des textes classiques remâchés (R sidus Richard 3), sa propre écriture (les Chevaliers), Witold Gombrovicz (Yvonne princesse de Bourgogne) successivement au sein de L’Olympique Pandémonium et de l’association nÖjd, deux structures qu’il a cofondées.

En 2013, il crée le Groupe Fantomas et réalise une performance en solitaire : Tartuffe d’après Tartuffe d’après Tartuffe d’après Molière, puis il tente de réenchanter le
monde, à commencer par le milieu culturel, avec le démesuré projet Merlin d’après Tankred Dorst.
Il intervient souvent en tant que pédagogue, car la question du jeu est au centre de son travail, il coordonne notamment plusieurs stages autour de la figure du bouffon
avec Ludor Citrik.
Il est sollicité pour la mise en scène de La violence des riches, adaptation des travaux sociologiques des Pinçon-Charlot par la compagnie Vaguement compétitifs, et de Je ne suis pas une bête sauvage, cabaret sur l’oeuvre d’Adolf Wölfli du collectif l’Arbre Canapas.

En 2019, il crée Désordre du discours, mis en scène par Fanny de Chaillé d’après Michel Foucault, met en scène Les Plutériens, space opéra commandé à Charles Pennequin par l’Arfi et crée La Centrale en Chaleur  avec Fantômas, adaptation du roman japonais de Genichiro Takahashi. Sa dernière pièce est l’adaptation du roman de Céline Minard Faillir être flingué.

À découvrir en 2021/2002 :
Faillir être flingué
Tartuffe d'après Tartuffe d'après Tartuffe d'après Molière